2011- Corps de Verre - 28 artistes subliment le corps

Présentée au Musée/Centre d’art du verre de Carmaux, l’exposition "Corps de Verre" était composée d’une centaine de pièces en verre, dont une impressionnante barque de verre de plus de 6 mètres de long d’Antoine Brodin au squelette en verre taille humaine de Philippe Beaufils en passant par la puissance créative d’Erik Dietman, le Musée/Centre d’art du verre continu d’offrir du rêve à des visiteurs de plus en plus nombreux.

Les artistes :
Roberto Avila • Philippe Beaufils • Antoine Brodin • Jaroslava Brychtova • Sandrine Buessler • Anaël Chambige • Erik Dietman • Emmanuelle Etienne • Philippe Garenc • Paul-Armand Gette • Emilie Haman • Sandrine Isambert • Yeun Kyung Kim • Amandine Le Marec • Leslie Lhussiez • Stanislav Libensky • Richard Meitner • Raymond Martinez • Javier Pérez • Nathalie Reba • David Reekie • Florian Rosier • Chantal Royant • Marie-Odile Savigny et Simone Van Bakel.

2011- Yan ZORITCHAK

Rétrospective de l’un des artistes verriers les plus créatifs de notre époque, auteur de nombreuses séries de sculptures aux titres évocateurs d’éblouissants voyages dans l’univers : Fleurs polaires, Fleurs célestes, Lacs d’espace, Rochers errants, Espaces, jardins célestes, Nova, Messagers,...

2011- Antoine LEPERLIER

Rétrospective d’un artiste mondialement reconnu, qui réalise des œuvres singulières, jouant d’une ancienne tradition occidentale, la nature morte. Il la transfigure à travers une mélancolie philosophique accentuée par des références à l’antiquité, aux vanités et à la fuite du temps.

2011- Gérald VATRIN

Rétrospective d’un artiste de la jeune grade des verriers français. "De mes voyages, je fais partager les mondes dans lesquels je me suis immergé. Chacune de mes sculptures en verre est une porte ouverte sur un jardin de sensations visuelles et tactiles, donnant à apprécier à nos sens, la sérénité de la matière".

2012- TRANS_verre #1 – Du patrimoine verrier languedocien à la création contemporaine

"Cela fait toujours du bien de parler de la pluie et du beau temps ou L’incontrôlable mécanique des pollutions intérieures", 2010, Anaïs Dunn

Au Musée/Centre d’art du verre de Carmaux, dans le Tarn, en 2012, du 25 avril au 15 octobre, l’exposition TRANS_verre #1 a proposé aux visiteurs de découvrir les œuvres de 22 artistes, allant des surprenantes créations en verre de Jean-Pierre UMBDENSTOCK à John CORNU, en passant par de jeunes créateurs comme Anaïs DUNN ou Eléa BAUX. Ces créations contemporaines étaient confrontées de façon originale à une sélection de plus de 120 pièces de verrerie forestière du XVIII° siècle issues des plus belles collections publiques et privées de la Région Midi-Pyrénées.
150 pièces de verrerie forestière, issues des collections des musées : Toulouse-Lautrec à Albi, Ingres à Montauban, Paul Dupuy à Toulouse, Raymond Lafage à Lisle-sur-Tarn, Sorèze ; les collections du Musée/Centre d’Art du Verre de Carmaux et des collections privées.

Les artistes :
Giampaolo AMORUSO • Régis ANCHUELO • Laëtitia ANDRIGHETTO • Eléa BAUX • Thierry BOYER • Vincent BREED • Vincent CHAGNON • John CORNU • Hubert CREVOISIER • Anne DONZE • Anaïs DUNN • Sandrine ISAMBERT • Markus KAYSER • Jean-Charles MIOT • Philippe PAOLETTI • Isabelle POILPREZ • Colin RENNIE • Stéphane RIVOAL • Jean-Pierre UMBDENSTOCK • William VELASQUEZ • Steven WEINBERG • Gareth WILLIAMS.

Avec l’aimable participation du Musée/Atelier du Verre de Sars-Poteries (Département du Nord, 55) et de la Carpenters Workshop Gallery (Paris).

2012- Yan ZORITCHAK

Présentation d’une partie de la collection personnelle de l’artiste Yan ZORITCHAK.
Un artiste majeur de la scène européenne de la création en verre ayant fait l’honneur au Musée/Centre d’art du verre de Carmaux de présenter des œuvres uniques.

2012- Laëtitia ANDRIGHETTO

Fruit d’une résidence de création au Musée/Centre d’art du verre en 2011, "A(no)nimas" de Laetitia Andrighetto a rendu hommage aux verriers de Carmaux, ceux qui ont côtoyés Jean Jaurès lors de la grande grève de 1895 qui a conduit à la création de la Verrerie Ouvrière d’Albi, un travail sensible et poétique où le verre se mêle à photographie.

2013- "D" comme Design Finlandais

« D » est une exposition dédiée principalement au design présentant les créations de 62 artistes et designers finlandais issus des acquisitions 2005-2010 du Musée du verre finlandais de Riihimäki, itinérante en Europe cette exposition a été présentée en 2012 à Bratislava, Slovaquie.
Présentée en exclusivité en France à Carmaux, elle illustre l’actualité de l’industrie du verre et du design en Finlande à travers une sélection de près de 200 œuvres : art plastique, art déco, produits de consommation courante, travail à partir de matériaux recyclés donnent à voir la force et la créativité du verre made in Finlande.

Les artistes :

Hans-Christian BERG • Brita FLANDER • Sara HULKKONEN • Mari ISOPAHKA • Jukka ISOTALO • Renata JAKOWLEFF • Alma JANTUNEN • Rolf JUNGEBRAND • Maria JUTILA • Marjut KALIN-ELOAHO • Juri KARINEN • Wiola KARVINEN • Päivi KEKÄLÄINEN • Marika KINNUNEN • Pirjo KIVIMÄKI-KROUVILA • Susanne KOSKIAMÄKI • Harri KOSKINEN • Camilla KROPP • Kari KUISMA • Mikko LAAKKONEN • Joonas LAAKSO • Katariina LANKINEN • Riikka LATVA-SOMPPI • Jaako LIIKANEN • Jenni LIIKANEN • Ilse et Yrsa LINDQVIST • Tarmo MAARONEN • Mikko MERIKALLIO • Pertti METSÄLAMPI • Camilla MOBERG • Kerttu NURMINEN • Pekka PAUNILA • Anu PENTTINEN • Harri PIISPANEN • Markku PIRI • Johannes RANTASALO • Ristomatti RATIA • Auli RAUTIAINEN • Helmi REMES • Kaija SAASTAMOINEN • Gina SALARIS • Markku SALO • Antti-Jussi SILVENNOINEN • Hinni SOINI • Jari-Matti SOLIN • Marja SUNA • Kirsti TAIVIOLA • Erno TAKALA • Marjukka TAKALA • Tommi TERÄSTÖ • Oiva TOIKA • Jan TORSTENSSON • Elina TURUNEN • Heikki ULVI • Essi UTRIAINEN • Vesa VARRELA • Riika VELLING • Heikki VIINIKAINEN • Miia VIRTASALMI • Leena VUORIMAA • Björn WECKSTRÖM • Soile YLI-MÄYRY

2013- Du tout au rien - Dentelles de verre

« Du tout au rien … 7 musées font dans la dentelle » est un projet collectif décliné dans 7 sites culturels tarnais. La dentelle y est abordée selon toutes ses acceptations, entre nature et littérature, architecture, art textile, art verrier, métal et joaillerie.

Entre vides et pleins, dé-création/re-création, matière et non matière, sept expositions en résultent. Elles conduiront le visiteur d’un point à l’autre du Tarn de mars à novembre, et l’encourageront à tisser sa toile culturelle dans notre département en 2013. Un parcours aux motifs infinis et croisés, entre préservation et sublimation de l’objet, pour mieux découvrir le patrimoine tarnais et la création contemporaine.
Cette manifestation est initié par la Conservation départementale des musées du tarn.

Le Musée/Centre d’art du verre de Carmaux vous invite à découvrir les créations de Jean-Charles Miot et Laetitia Andrighetto. Ces deux jeunes artistes, invités à l’occasion d’une résidence dans l’atelier du musée en 2012, spécialement organisée pour l’occasion, ont conçu des œuvres de verre qui, du tout au rien, nous offrent un imaginaire d’une extrême sensibilité où la fragilité tutoie la mémoire et l’éternité.
Fragile et sensible, oui ; mais avant d’obtenir ce résultat il aura fallu pousser le verre dans tous ses retranchements, Jean-Charles Miot s’y est employé avec Laetitia Andrighetto ne reculant devant aucun défi technique : taille des motifs dans la masse pleine du verre, surface dépolie à l’extrême, vitrification de véritables dentelles textiles, avec une technique inédite, qui viennent ensuite se fondre à chaud au cœur de la silice en fusion.
C’est ainsi qu’ils ont donné naissance à une série d’objets et d’installations dont le design semble faire écho à un espace-temps situé dans un entre-deux où le motif des dentelles tisse une toile synaptique invoquant une mémoire collective.
Nous sommes nombreux à avoir en tête le souvenir d’un napperon au motif incertain amidonné avec soin par une grand-mère soucieuse d’un intérieur impeccable, délicatement posé sur la table du salon ou sur le buffet, en guise de réceptacle pour une soupière en faïence. Ou encore la collerette légère d’une robe d’été réalisée avec tendresse par les mains habiles d’une mère bienveillante…
Parfois désuet, considéré comme kitch ou d’un autre temps pour certains, les motifs de dentelle ont imprégné, quoiqu’il en soit, durablement nos esprits.
Pour nos deux artistes la dentelle devenait alors un excellent motif pour convoquer le temps, la mémoire et l’histoire au rendez-vous de la création contemporaine dans le domaine du design et des métiers d’art.

Les sept sites partenaires :

Musées départementaux :
- Château-musée du Cayla, Andillac
- Musée-mine départemental, Cagnac les Mines,
- Musée départemental du Textile, Labastide-Rouairoux

Musées et sites associés :
- Musée du Saut du Tarn, Saint-Juéry
- Abbaye-école de Sorèze
- Musée/Centre d’art du Verre, Carmaux
- Maison de la forêt départementale de Sivens, Lisle-sur-Tarn

2013- Déambulations #1

« Déambulations #1 » est une exposition dédiée à l’usage du verre dans le domaine des arts plastiques qui présente l’ensemble des œuvres réalisées en 2012 dans l’atelier du musée par les artistes reçus en résidence : Niek Van de Steeg, Peter Keene et Piet So, en co-production avec le Centre d’art le LAIT et le GMEA.Retour ligne automatique
Une œuvre inédite de l’artiste Alain Declercq, réalisée par le collectif Glass Fabrik avec Simon Muller et Stephane Pelletier. Retour ligne automatique
A découvrir également les créations de Vincent Chagnon et Anne Donzé, deux jeunes créateurs qui partagent leur passion du verre entre le Québec et la France.Retour ligne automatique
Une façon originale de voir le verre autrement, poussé dans tous ses retranchements.

« Déambulations #1 » est la première exposition d’un cycle ayant pour but de présenter au public les œuvres conçues et réalisées en résidence d’artiste dans l’atelier du Musée/Centre d’art du verre de Carmaux (MCDAV). Retour ligne automatique
Certaines de ces œuvres ont été conçues par des artistes qui ne sont pas verrier et qui, pour réussir à dompter la silice en fusion, ont pu collaborer avec des techniciens du verre. Retour ligne automatique
Ainsi à Carmaux, les artistes plasticiens, designers et artisans sont invités à interroger la matière verre comme médium de création pure.

2014- "Îlots d’utopie, un esprit Jaurès", exposition à découvrir du 19 avril au 15 oct. 2014

"Ilots d’utopie, un esprit Jaurès"

Découvrez une sélection d’œuvres contemporaines en provenance des plus importantes collections d’Europe. Plus que jamais en 2014 : Vous ne verrez plus le verre comme avant, après votre visite du Musée/Centre d’art du verre.


L’exposition « Ilots d’utopies, un esprit Jaurès… », présentée au Musée/Centre d’art du verre à Carmaux du 19 avril au 15 octobre 2014 a pour objectif premier de commémorer la mort de Jean Jaurès (1914), personnage intrinsèquement lié au département du Tarn, au bassin Carmausin, à la ville de Carmaux, à l’Histoire de la Mine et de la Verrerie. Jaurès, c’est une partie de l’ADN du Carmausin. L’exposition s’articule autour d’une sélection d’œuvres d’artistes contemporains, dont certains sont de renommée internationale, œuvres liées entre elles par la présence du verre et d’un esprit Jaurès.


Question aux commissaires de l’exposition :


Comment avez-vous sélectionné les œuvres de l’exposition et comment se traduit l’utopie dans le travail des artistes ?

Au départ nous avons tenté de donner une définition de la notion d’utopies chez Jaurès : sa conception de la politique, son amour de la Paix, sa confiance dans l’avenir malgré « la montée des périls », sa foi en l’Homme… Nous nous sommes également intéressés au travail de Thomas More1, qui fut le premier à utiliser le terme « utopie » pour décrire une société idéale au sens politique, au sens de la vie dans la cité, décrivant les organisations, les structures qui régissent la vie en communauté.
Dans un second temps, nous avons fait un parallèle avec un contemporain de Jean Jaurès : Emile Gallé. Tous deux avaient comme points commun le militantisme, des préoccupations sociales et politiques sur l’ère industrielle (du XIXème) et surtout ils étaient tous deux de fervents dreyfusards. Cet engagement contre une injustice teintée d’antisémitisme bouleversa l’époque et participe également au changement des représentations artistiques. Cette volonté de « transformer le monde », d’interroger les relations entre les hommes, du vivre ensemble en s’appuyant sur des utopies aura été le fil rouge de notre sélection. Ainsi, chaque œuvre présentée dans l’exposition « Ilots d’utopies » soulève ces questions et aborde ces notions : la paix, la guerre, avec Dafna Kaffman, la géopolitique avec Melik Ohanian, la condition ouvrière avec François Daireaux, etc.
La sélection des artistes est une accumulation de facettes orientées, et donc nécessairement subjectives, constituant in fine un volume en 3 dimensions, un objet orienté. Il ne s’agit pas de définir ce que serait aujourd’hui la pensée de Jaurès mais plutôt d’invoquer un esprit Jaurès, offert au libre arbitre et aux sens du spectateur.

Téléchargez le dossier de presse

2014- "Poursuivre le fil", une exposition des créations de Anne Donzé et Vincent Chagnon

Poursuivre le fil, exposition à voir jusqu’au 15 octobre
Vincent Chagnon, souffleur de verre, est canadien. Il s’est formé au Québec et en République Tchèque. Anne Donzé travaille la pâte de verre et le verre au chalumeau. Elle est également créatrice de bijoux. Tous deux se sont rencontrés en 2010 au Québec. Depuis, ils vivent et travaillent ensemble.
Ils ont animé l’atelier du musée/centre d’art pendant 2 saisons avec des démonstrations au public. Mais cette résidence leur a également permis de développer des créations originales. Ainsi, c’est à Carmaux qu’Anne et Vincent ont travaillé à 4 mains pour créer la série « déballe ton sac » en 2012 sur la notion de voyage, d’emballage et de marketing, utilisant leurs 2 techniques respectives : une bulle de verre soufflée par Vincent dans laquelle Anne intègre à chaud des sujets en pâte de verre. Une technique rare dans le monde du verre, qu’ils ont mis au point pendant leurs résidences.

Enfermer pour mieux montrer
« Poursuivre le fil » est l’aboutissement de la résidence réalisée en 2013. Anne et Vincent jouent sur la transparence du verre, permettant de voir mais aussi d’être vu, et interrogent les notions d’enfermement, d’ouverture aux autres, d’écoute, allant jusqu’à aborder la relation de couple, comme clin d’oeil à leur propre relation.

Lauréats du prix « L’oeuvre » de la Fondation Ateliers d’art de France 2014
Après avoir remporté le concours « jeunes créateurs » des Ateliers d’art de France en 2013, Anne Donzé et Vincent Chagnon viennent de recevoir le prix L’oeuvre de la Fondation Ateliers d’art de France. Ce prix récompense une oeuvre en devenir qui intègre les métiers d’art de manière innovante et contemporaine. Ce projet, intitulé Build(dingue), est dans la continuité des oeuvres exposées au MCDAV. Il s’agit de la création d’une architecture de verre « habitée » qui traite du thème du vivre ensemble. 9 immeubles de verre d’1m50 de haut vont ainsi être créés, chaque édifice étant constitué de boîtes en verre soufflé, posées les unes sur les autres comme autant « d’appartements » où se joueront de petites scènes quotidiennes en pâte de verre.
Anne et Vincent bénéficient d’un budget de 60 000 € pour réaliser leur projet, à partir de juillet 2014. L’œuvre sera dévoilée en janvier 2015.

2014- Le Fruit de la Rencontre / Résidence & Expo hors les murs

Les résidences d’artistes au Musée/centre d’art du verre

Le Musée/Centre d’art du verre est un lieu de conservation et de valorisation du patrimoine verrier du Sud-Ouest. Des pièces de l’Antiquité à la création contemporaine, les collections témoignent de la richesse et de la créativité de ce matériau.
Le Musée/Centre d’art du verre est aussi acteur dans le domaine de la création. Producteur ou co-producteur de projets avec notamment le Centre d’art Le Lait ou le GMEA, il ouvre depuis 2010 les portes de son Atelier Verrier aux différents artistes s’inscrivant dans le domaine des arts plastiques, du design et des métiers d’art.
Ainsi l’atelier du Musée/Centre d’art du verre est un lieu dédié à la création avec l’accueil en résidence d’artisans verriers sur toute la durée de la saison. Ils sont accompagnés dans l’élaboration de projets artistiques personnels.
Mais le Musée/Centre d’art accueille aussi des artistes issus du domaine des arts plastiques et du design, invités à venir concevoir des œuvres avec des verriers sur des périodes courtes.
C’est dans ce dernier cadre que Sébastien Leroy a été accueilli en résidence pour « Le Fruit de la Rencontre ».

LE FRUIT DE LA RENCONTRE : un rendez-vous inédit

Depuis 1989, « Le Fruit de la rencontre » s’est imposé comme un rendez-vous rare et toujours inédit, créé au sein de la Fête des vins. Une rencontre entre vignerons et artistes qui permet d’établir des échanges sensibles entre le public et leur métier. Ce rendez-vous s’est construit sur un désir d’échanges et de partages : un groupe de vignerons a souhaité rencontrer des artistes peintres contemporains, établir des échanges sensibles avec eux et transmettre au public cette démarche singulière qui consiste à faire découvrir l’art contemporain à une population viticole et la dégustation de vin à des artistes.
Aprés avoir rencontré l’artiste dans son atelier, ce groupe de vignerons accueille l’artiste dans le vignoble afin de lui présenter au cours d’une dégustation les différents vins de Gaillac. Depuis vingt ans, ces dégustations sont à chaque fois un enrichissement et une découverte.
L’artiste Sébastien Leroy a été accueilli en résidence dans le cadre de ce projet en 2013/2014. Le Musée/Centre d’art du verre s’est tout naturellement associé à cette manifestation avec la création de bouteilles de vin fabriquées par les verriers en résidence au Musée/centre d’art à Carmaux. Ces bouteilles seront présentées dans l’exposition et comporteront des échantillonnages de macération de vin prélevés sur les parcelles parcourues par Sébastien Leroy pendant les vendanges 2013.

« OPTIMUM WHITE / OPTIMUM RED »

« Dans le cadre de cette invitation, je me suis imprégné́ de la région du vignoble des différents vignerons de Gaillac. Je me suis interrogé́ sur la culture viticole. J’interroge les différents savoir-faire du vin, les pratiques, les croyances de chacun, un état des lieux », explique l’artiste.
« L’économie de moyens qui caractérise les travaux de Sébastien Leroy est traversée par une réflexion dubitative sur la fascination pour les nouvelles technologies, l’omniprésence de l’idéologie de la compétition fondée sur le diktat publicitaire du « toujours plus loin, plus haut, plus fort ». Le déroulement des vidéos donne progressivement des indices sur l’incitation à la méfiance distillée au regard des discours d’autorité pour porter un regard critique, amusé et agacé sur le présent. » (Olivier Michelon, directeur des Abattoirs - FRAC Midi-Pyrénées)

Cette édition est issue d’un partenariat entre la mairie de Lisle-sur-Tarn, le Fruit de la rencontre et le Musée/Centre d’art du verre de Carmaux et les Abattoirs Frac Midi-Pyrénées.

2011- Corps de Verre - 28 artistes subliment le corps

Présentée au Musée/Centre d’art du verre de Carmaux, l’exposition "Corps de Verre" était composée d’une centaine de pièces en verre, dont une impressionnante barque de verre de plus de 6 mètres de long d’Antoine Brodin au squelette en verre taille humaine de Philippe Beaufils en passant par la puissance créative d’Erik Dietman, le Musée/Centre d’art du verre continu d’offrir du rêve à des visiteurs de plus en plus nombreux.

Les artistes :
Roberto Avila • Philippe Beaufils • Antoine Brodin • Jaroslava Brychtova • Sandrine Buessler • Anaël Chambige • Erik Dietman • Emmanuelle Etienne • Philippe Garenc • Paul-Armand Gette • Emilie Haman • Sandrine Isambert • Yeun Kyung Kim • Amandine Le Marec • Leslie Lhussiez • Stanislav Libensky • Richard Meitner • Raymond Martinez • Javier Pérez • Nathalie Reba • David Reekie • Florian Rosier • Chantal Royant • Marie-Odile Savigny et Simone Van Bakel.

2011- Yan ZORITCHAK

Rétrospective de l’un des artistes verriers les plus créatifs de notre époque, auteur de nombreuses séries de sculptures aux titres évocateurs d’éblouissants voyages dans l’univers : Fleurs polaires, Fleurs célestes, Lacs d’espace, Rochers errants, Espaces, jardins célestes, Nova, Messagers,...

2011- Antoine LEPERLIER

Rétrospective d’un artiste mondialement reconnu, qui réalise des œuvres singulières, jouant d’une ancienne tradition occidentale, la nature morte. Il la transfigure à travers une mélancolie philosophique accentuée par des références à l’antiquité, aux vanités et à la fuite du temps.

2011- Gérald VATRIN

Rétrospective d’un artiste de la jeune grade des verriers français. "De mes voyages, je fais partager les mondes dans lesquels je me suis immergé. Chacune de mes sculptures en verre est une porte ouverte sur un jardin de sensations visuelles et tactiles, donnant à apprécier à nos sens, la sérénité de la matière".

2012- TRANS_verre #1 – Du patrimoine verrier languedocien à la création contemporaine

"Cela fait toujours du bien de parler de la pluie et du beau temps ou L’incontrôlable mécanique des pollutions intérieures", 2010, Anaïs Dunn

Au Musée/Centre d’art du verre de Carmaux, dans le Tarn, en 2012, du 25 avril au 15 octobre, l’exposition TRANS_verre #1 a proposé aux visiteurs de découvrir les œuvres de 22 artistes, allant des surprenantes créations en verre de Jean-Pierre UMBDENSTOCK à John CORNU, en passant par de jeunes créateurs comme Anaïs DUNN ou Eléa BAUX. Ces créations contemporaines étaient confrontées de façon originale à une sélection de plus de 120 pièces de verrerie forestière du XVIII° siècle issues des plus belles collections publiques et privées de la Région Midi-Pyrénées.
150 pièces de verrerie forestière, issues des collections des musées : Toulouse-Lautrec à Albi, Ingres à Montauban, Paul Dupuy à Toulouse, Raymond Lafage à Lisle-sur-Tarn, Sorèze ; les collections du Musée/Centre d’Art du Verre de Carmaux et des collections privées.

Les artistes :
Giampaolo AMORUSO • Régis ANCHUELO • Laëtitia ANDRIGHETTO • Eléa BAUX • Thierry BOYER • Vincent BREED • Vincent CHAGNON • John CORNU • Hubert CREVOISIER • Anne DONZE • Anaïs DUNN • Sandrine ISAMBERT • Markus KAYSER • Jean-Charles MIOT • Philippe PAOLETTI • Isabelle POILPREZ • Colin RENNIE • Stéphane RIVOAL • Jean-Pierre UMBDENSTOCK • William VELASQUEZ • Steven WEINBERG • Gareth WILLIAMS.

Avec l’aimable participation du Musée/Atelier du Verre de Sars-Poteries (Département du Nord, 55) et de la Carpenters Workshop Gallery (Paris).

2012- Yan ZORITCHAK

Présentation d’une partie de la collection personnelle de l’artiste Yan ZORITCHAK.
Un artiste majeur de la scène européenne de la création en verre ayant fait l’honneur au Musée/Centre d’art du verre de Carmaux de présenter des œuvres uniques.

2012- Laëtitia ANDRIGHETTO

Fruit d’une résidence de création au Musée/Centre d’art du verre en 2011, "A(no)nimas" de Laetitia Andrighetto a rendu hommage aux verriers de Carmaux, ceux qui ont côtoyés Jean Jaurès lors de la grande grève de 1895 qui a conduit à la création de la Verrerie Ouvrière d’Albi, un travail sensible et poétique où le verre se mêle à photographie.

2013- "D" comme Design Finlandais

« D » est une exposition dédiée principalement au design présentant les créations de 62 artistes et designers finlandais issus des acquisitions 2005-2010 du Musée du verre finlandais de Riihimäki, itinérante en Europe cette exposition a été présentée en 2012 à Bratislava, Slovaquie.
Présentée en exclusivité en France à Carmaux, elle illustre l’actualité de l’industrie du verre et du design en Finlande à travers une sélection de près de 200 œuvres : art plastique, art déco, produits de consommation courante, travail à partir de matériaux recyclés donnent à voir la force et la créativité du verre made in Finlande.

Les artistes :

Hans-Christian BERG • Brita FLANDER • Sara HULKKONEN • Mari ISOPAHKA • Jukka ISOTALO • Renata JAKOWLEFF • Alma JANTUNEN • Rolf JUNGEBRAND • Maria JUTILA • Marjut KALIN-ELOAHO • Juri KARINEN • Wiola KARVINEN • Päivi KEKÄLÄINEN • Marika KINNUNEN • Pirjo KIVIMÄKI-KROUVILA • Susanne KOSKIAMÄKI • Harri KOSKINEN • Camilla KROPP • Kari KUISMA • Mikko LAAKKONEN • Joonas LAAKSO • Katariina LANKINEN • Riikka LATVA-SOMPPI • Jaako LIIKANEN • Jenni LIIKANEN • Ilse et Yrsa LINDQVIST • Tarmo MAARONEN • Mikko MERIKALLIO • Pertti METSÄLAMPI • Camilla MOBERG • Kerttu NURMINEN • Pekka PAUNILA • Anu PENTTINEN • Harri PIISPANEN • Markku PIRI • Johannes RANTASALO • Ristomatti RATIA • Auli RAUTIAINEN • Helmi REMES • Kaija SAASTAMOINEN • Gina SALARIS • Markku SALO • Antti-Jussi SILVENNOINEN • Hinni SOINI • Jari-Matti SOLIN • Marja SUNA • Kirsti TAIVIOLA • Erno TAKALA • Marjukka TAKALA • Tommi TERÄSTÖ • Oiva TOIKA • Jan TORSTENSSON • Elina TURUNEN • Heikki ULVI • Essi UTRIAINEN • Vesa VARRELA • Riika VELLING • Heikki VIINIKAINEN • Miia VIRTASALMI • Leena VUORIMAA • Björn WECKSTRÖM • Soile YLI-MÄYRY

2013- Du tout au rien - Dentelles de verre

« Du tout au rien … 7 musées font dans la dentelle » est un projet collectif décliné dans 7 sites culturels tarnais. La dentelle y est abordée selon toutes ses acceptations, entre nature et littérature, architecture, art textile, art verrier, métal et joaillerie.

Entre vides et pleins, dé-création/re-création, matière et non matière, sept expositions en résultent. Elles conduiront le visiteur d’un point à l’autre du Tarn de mars à novembre, et l’encourageront à tisser sa toile culturelle dans notre département en 2013. Un parcours aux motifs infinis et croisés, entre préservation et sublimation de l’objet, pour mieux découvrir le patrimoine tarnais et la création contemporaine.
Cette manifestation est initié par la Conservation départementale des musées du tarn.

Le Musée/Centre d’art du verre de Carmaux vous invite à découvrir les créations de Jean-Charles Miot et Laetitia Andrighetto. Ces deux jeunes artistes, invités à l’occasion d’une résidence dans l’atelier du musée en 2012, spécialement organisée pour l’occasion, ont conçu des œuvres de verre qui, du tout au rien, nous offrent un imaginaire d’une extrême sensibilité où la fragilité tutoie la mémoire et l’éternité.
Fragile et sensible, oui ; mais avant d’obtenir ce résultat il aura fallu pousser le verre dans tous ses retranchements, Jean-Charles Miot s’y est employé avec Laetitia Andrighetto ne reculant devant aucun défi technique : taille des motifs dans la masse pleine du verre, surface dépolie à l’extrême, vitrification de véritables dentelles textiles, avec une technique inédite, qui viennent ensuite se fondre à chaud au cœur de la silice en fusion.
C’est ainsi qu’ils ont donné naissance à une série d’objets et d’installations dont le design semble faire écho à un espace-temps situé dans un entre-deux où le motif des dentelles tisse une toile synaptique invoquant une mémoire collective.
Nous sommes nombreux à avoir en tête le souvenir d’un napperon au motif incertain amidonné avec soin par une grand-mère soucieuse d’un intérieur impeccable, délicatement posé sur la table du salon ou sur le buffet, en guise de réceptacle pour une soupière en faïence. Ou encore la collerette légère d’une robe d’été réalisée avec tendresse par les mains habiles d’une mère bienveillante…
Parfois désuet, considéré comme kitch ou d’un autre temps pour certains, les motifs de dentelle ont imprégné, quoiqu’il en soit, durablement nos esprits.
Pour nos deux artistes la dentelle devenait alors un excellent motif pour convoquer le temps, la mémoire et l’histoire au rendez-vous de la création contemporaine dans le domaine du design et des métiers d’art.

Les sept sites partenaires :

Musées départementaux :
- Château-musée du Cayla, Andillac
- Musée-mine départemental, Cagnac les Mines,
- Musée départemental du Textile, Labastide-Rouairoux

Musées et sites associés :
- Musée du Saut du Tarn, Saint-Juéry
- Abbaye-école de Sorèze
- Musée/Centre d’art du Verre, Carmaux
- Maison de la forêt départementale de Sivens, Lisle-sur-Tarn

2013- Déambulations #1

« Déambulations #1 » est une exposition dédiée à l’usage du verre dans le domaine des arts plastiques qui présente l’ensemble des œuvres réalisées en 2012 dans l’atelier du musée par les artistes reçus en résidence : Niek Van de Steeg, Peter Keene et Piet So, en co-production avec le Centre d’art le LAIT et le GMEA.Retour ligne automatique
Une œuvre inédite de l’artiste Alain Declercq, réalisée par le collectif Glass Fabrik avec Simon Muller et Stephane Pelletier. Retour ligne automatique
A découvrir également les créations de Vincent Chagnon et Anne Donzé, deux jeunes créateurs qui partagent leur passion du verre entre le Québec et la France.Retour ligne automatique
Une façon originale de voir le verre autrement, poussé dans tous ses retranchements.

« Déambulations #1 » est la première exposition d’un cycle ayant pour but de présenter au public les œuvres conçues et réalisées en résidence d’artiste dans l’atelier du Musée/Centre d’art du verre de Carmaux (MCDAV). Retour ligne automatique
Certaines de ces œuvres ont été conçues par des artistes qui ne sont pas verrier et qui, pour réussir à dompter la silice en fusion, ont pu collaborer avec des techniciens du verre. Retour ligne automatique
Ainsi à Carmaux, les artistes plasticiens, designers et artisans sont invités à interroger la matière verre comme médium de création pure.

2014- "Îlots d’utopie, un esprit Jaurès", exposition à découvrir du 19 avril au 15 oct. 2014

"Ilots d’utopie, un esprit Jaurès"

Découvrez une sélection d’œuvres contemporaines en provenance des plus importantes collections d’Europe. Plus que jamais en 2014 : Vous ne verrez plus le verre comme avant, après votre visite du Musée/Centre d’art du verre.


L’exposition « Ilots d’utopies, un esprit Jaurès… », présentée au Musée/Centre d’art du verre à Carmaux du 19 avril au 15 octobre 2014 a pour objectif premier de commémorer la mort de Jean Jaurès (1914), personnage intrinsèquement lié au département du Tarn, au bassin Carmausin, à la ville de Carmaux, à l’Histoire de la Mine et de la Verrerie. Jaurès, c’est une partie de l’ADN du Carmausin. L’exposition s’articule autour d’une sélection d’œuvres d’artistes contemporains, dont certains sont de renommée internationale, œuvres liées entre elles par la présence du verre et d’un esprit Jaurès.


Question aux commissaires de l’exposition :


Comment avez-vous sélectionné les œuvres de l’exposition et comment se traduit l’utopie dans le travail des artistes ?

Au départ nous avons tenté de donner une définition de la notion d’utopies chez Jaurès : sa conception de la politique, son amour de la Paix, sa confiance dans l’avenir malgré « la montée des périls », sa foi en l’Homme… Nous nous sommes également intéressés au travail de Thomas More1, qui fut le premier à utiliser le terme « utopie » pour décrire une société idéale au sens politique, au sens de la vie dans la cité, décrivant les organisations, les structures qui régissent la vie en communauté.
Dans un second temps, nous avons fait un parallèle avec un contemporain de Jean Jaurès : Emile Gallé. Tous deux avaient comme points commun le militantisme, des préoccupations sociales et politiques sur l’ère industrielle (du XIXème) et surtout ils étaient tous deux de fervents dreyfusards. Cet engagement contre une injustice teintée d’antisémitisme bouleversa l’époque et participe également au changement des représentations artistiques. Cette volonté de « transformer le monde », d’interroger les relations entre les hommes, du vivre ensemble en s’appuyant sur des utopies aura été le fil rouge de notre sélection. Ainsi, chaque œuvre présentée dans l’exposition « Ilots d’utopies » soulève ces questions et aborde ces notions : la paix, la guerre, avec Dafna Kaffman, la géopolitique avec Melik Ohanian, la condition ouvrière avec François Daireaux, etc.
La sélection des artistes est une accumulation de facettes orientées, et donc nécessairement subjectives, constituant in fine un volume en 3 dimensions, un objet orienté. Il ne s’agit pas de définir ce que serait aujourd’hui la pensée de Jaurès mais plutôt d’invoquer un esprit Jaurès, offert au libre arbitre et aux sens du spectateur.

Téléchargez le dossier de presse

2014- "Poursuivre le fil", une exposition des créations de Anne Donzé et Vincent Chagnon

Poursuivre le fil, exposition à voir jusqu’au 15 octobre
Vincent Chagnon, souffleur de verre, est canadien. Il s’est formé au Québec et en République Tchèque. Anne Donzé travaille la pâte de verre et le verre au chalumeau. Elle est également créatrice de bijoux. Tous deux se sont rencontrés en 2010 au Québec. Depuis, ils vivent et travaillent ensemble.
Ils ont animé l’atelier du musée/centre d’art pendant 2 saisons avec des démonstrations au public. Mais cette résidence leur a également permis de développer des créations originales. Ainsi, c’est à Carmaux qu’Anne et Vincent ont travaillé à 4 mains pour créer la série « déballe ton sac » en 2012 sur la notion de voyage, d’emballage et de marketing, utilisant leurs 2 techniques respectives : une bulle de verre soufflée par Vincent dans laquelle Anne intègre à chaud des sujets en pâte de verre. Une technique rare dans le monde du verre, qu’ils ont mis au point pendant leurs résidences.

Enfermer pour mieux montrer
« Poursuivre le fil » est l’aboutissement de la résidence réalisée en 2013. Anne et Vincent jouent sur la transparence du verre, permettant de voir mais aussi d’être vu, et interrogent les notions d’enfermement, d’ouverture aux autres, d’écoute, allant jusqu’à aborder la relation de couple, comme clin d’oeil à leur propre relation.

Lauréats du prix « L’oeuvre » de la Fondation Ateliers d’art de France 2014
Après avoir remporté le concours « jeunes créateurs » des Ateliers d’art de France en 2013, Anne Donzé et Vincent Chagnon viennent de recevoir le prix L’oeuvre de la Fondation Ateliers d’art de France. Ce prix récompense une oeuvre en devenir qui intègre les métiers d’art de manière innovante et contemporaine. Ce projet, intitulé Build(dingue), est dans la continuité des oeuvres exposées au MCDAV. Il s’agit de la création d’une architecture de verre « habitée » qui traite du thème du vivre ensemble. 9 immeubles de verre d’1m50 de haut vont ainsi être créés, chaque édifice étant constitué de boîtes en verre soufflé, posées les unes sur les autres comme autant « d’appartements » où se joueront de petites scènes quotidiennes en pâte de verre.
Anne et Vincent bénéficient d’un budget de 60 000 € pour réaliser leur projet, à partir de juillet 2014. L’œuvre sera dévoilée en janvier 2015.

2014- Le Fruit de la Rencontre / Résidence & Expo hors les murs

Les résidences d’artistes au Musée/centre d’art du verre

Le Musée/Centre d’art du verre est un lieu de conservation et de valorisation du patrimoine verrier du Sud-Ouest. Des pièces de l’Antiquité à la création contemporaine, les collections témoignent de la richesse et de la créativité de ce matériau.
Le Musée/Centre d’art du verre est aussi acteur dans le domaine de la création. Producteur ou co-producteur de projets avec notamment le Centre d’art Le Lait ou le GMEA, il ouvre depuis 2010 les portes de son Atelier Verrier aux différents artistes s’inscrivant dans le domaine des arts plastiques, du design et des métiers d’art.
Ainsi l’atelier du Musée/Centre d’art du verre est un lieu dédié à la création avec l’accueil en résidence d’artisans verriers sur toute la durée de la saison. Ils sont accompagnés dans l’élaboration de projets artistiques personnels.
Mais le Musée/Centre d’art accueille aussi des artistes issus du domaine des arts plastiques et du design, invités à venir concevoir des œuvres avec des verriers sur des périodes courtes.
C’est dans ce dernier cadre que Sébastien Leroy a été accueilli en résidence pour « Le Fruit de la Rencontre ».

LE FRUIT DE LA RENCONTRE : un rendez-vous inédit

Depuis 1989, « Le Fruit de la rencontre » s’est imposé comme un rendez-vous rare et toujours inédit, créé au sein de la Fête des vins. Une rencontre entre vignerons et artistes qui permet d’établir des échanges sensibles entre le public et leur métier. Ce rendez-vous s’est construit sur un désir d’échanges et de partages : un groupe de vignerons a souhaité rencontrer des artistes peintres contemporains, établir des échanges sensibles avec eux et transmettre au public cette démarche singulière qui consiste à faire découvrir l’art contemporain à une population viticole et la dégustation de vin à des artistes.
Aprés avoir rencontré l’artiste dans son atelier, ce groupe de vignerons accueille l’artiste dans le vignoble afin de lui présenter au cours d’une dégustation les différents vins de Gaillac. Depuis vingt ans, ces dégustations sont à chaque fois un enrichissement et une découverte.
L’artiste Sébastien Leroy a été accueilli en résidence dans le cadre de ce projet en 2013/2014. Le Musée/Centre d’art du verre s’est tout naturellement associé à cette manifestation avec la création de bouteilles de vin fabriquées par les verriers en résidence au Musée/centre d’art à Carmaux. Ces bouteilles seront présentées dans l’exposition et comporteront des échantillonnages de macération de vin prélevés sur les parcelles parcourues par Sébastien Leroy pendant les vendanges 2013.

« OPTIMUM WHITE / OPTIMUM RED »

« Dans le cadre de cette invitation, je me suis imprégné́ de la région du vignoble des différents vignerons de Gaillac. Je me suis interrogé́ sur la culture viticole. J’interroge les différents savoir-faire du vin, les pratiques, les croyances de chacun, un état des lieux », explique l’artiste.
« L’économie de moyens qui caractérise les travaux de Sébastien Leroy est traversée par une réflexion dubitative sur la fascination pour les nouvelles technologies, l’omniprésence de l’idéologie de la compétition fondée sur le diktat publicitaire du « toujours plus loin, plus haut, plus fort ». Le déroulement des vidéos donne progressivement des indices sur l’incitation à la méfiance distillée au regard des discours d’autorité pour porter un regard critique, amusé et agacé sur le présent. » (Olivier Michelon, directeur des Abattoirs - FRAC Midi-Pyrénées)

Cette édition est issue d’un partenariat entre la mairie de Lisle-sur-Tarn, le Fruit de la rencontre et le Musée/Centre d’art du verre de Carmaux et les Abattoirs Frac Midi-Pyrénées.